la fin d’une époque

Accueil du site > traduction > la machine morale

la machine morale

lundi 14 juillet 2008, par Mr Whimsical


étude #1

Le signe est un “arbre”, une perception sensible ou intelligible et ligneuse, composée de plusieurs petites chambres fondées sur 3 catégories de structures séquentielles : les producteurs, les consommateurs et les décomposeurs, c’est-à-dire qui est dans un acte brut de fabrication d’objets et de services liés aux objets, appelées communément : conducteur brut de milieu parfaitement déformable, qui circule grâce à des petites pièces, concentrées sur un seul domaine d’activité, appelées « vaisseaux » et d’un ensemble de pièces identiques participant à une fonction commune de résistance à un axe.

“Arbre” est la perception mesurable due en partie à la disposition des "vaisseaux" sur cet axe aérien et souterrain, et encore : “arbre” se distingue par l’existence de cet axe unique qui se dessine en plusieurs pièces maîtresses, au-delà d’une certaine dimension.

Le signe est un “hexagone”, une représentation savante d’un objet et de ses extensions dans un intervalle topologique, formée d’une suite d’expériences à six éléments cohérents et six projections. Les divergences internes ne peuvent excéder 2/3 du temps des expériences. Les expériences peuvent se juxtaposer les unes les autres sans laisser aucun vide, et sont ainsi utiles pour construire des pavages.

exemple : le ballon et les mailles du filet.

Le signe est une “devise”, l’expression d’une pensée propre à une communauté partageant un même espace, règlant son engagement dans une action ou expérience, ou dans la volonté, de toucher de loin, par une projection, une position d’observation et d’analyse de l’entourage.

Exemples de “devise” :

La “devise” d’un officier chargé d’exécuter les décisions de justice : l’être supérieur et nous seuls sommes capables d’obtenir des choses et surtout des individus qu’ils se comportent comme nous le souhaitons,

d’un travailleur salarié chargé d’une pièce, effectuant généralement une tâche manuelle : fonctionner deux fois, enpêcher une fois,

d’un fabriquant d’objets ayant à supporter d’importantes contraintes : frapper un corps indivisible quand il s’élève

ou d’un membre de protection « régulière » combattant la production d’un phénomène visuel : être la cause d’une démonstration ou disparaitre.

Le signe est une “république”, un concept formulant la catégorisation et l’identique des choses, par application d’une technique, d’une contemplation et d’une pratique. Il régie un espace écrit et un nombre d’unité distincte et indépendante d’une même unité de base temporelle, sous lequel nous percevons l’ensemble des personnes et des services chargés de gérer la structure courante de fonctionnement d’un état de perception et dans lequel l’objet de cet état n’est pas dirigeant. Ce mot provient du latin res publica, la « chose publique », et suggère la vérification du bon fonctionnement du concept par l’ensemble des individus d’une même unité de base se perpétuant dans un espace donné.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette