objet direct
 
 
 

Archives

platforms

Des liens / links

contact

 
 
   

 

the doubtful waiting...

 

2021

ILIAZD de Stanislav Dorochenkov

PREMIÈRE MONDIALE FID MARSEILLE 2021 - AUTRES JOYAUX

 

« IIIAZD » est une odyssée dans le monde d’Ilia Zdanevich dit Iliazd. Des traces laissées par cet artiste apatride, né en 1884 à Tbilissi en Géorgie et mort en 1975 à Paris, nous présente une œuvre foisonnante et étonnement hétéroclite. C’est l’histoire d’un homme méconnu, dont l’existence extraordinaire ne peut être racontée aujourd’hui qu’à la manière d’une odyssée moderne. Une des figures les plus brillantes et énigmatiques de l’avant-garde du XXème siècle, il est connu en France surtout en tant qu’éditeur mythique de livres d’art à

la typographie raffinée, illustrés par les plus grands noms de la peinture du XXème siècle : Max Ernst, Miro, Braque, Giacometti, Survage, Picasso qui étaient ses amis.

Avec Stanislav Dorochenkov, Jeanne Casilas, Natacha Muslera, Vava Dudu, Ekaterina Gavrilova, Olga Dudina

Image Daniil Fomichev, Nikita Pavlov, Lucia Gerhardt, Stanislav Dorochenkov / Son Christian Gerber, Nicolas Gerber / Montage Maria Golub, Lucia Gerhardt, Stanislav Dorochenkov / Musique Vasco Cesaretti, Arthur Moulton, Nicolas Gerber, Christian Gerber

Productions Tikhon Pendurin, Cosmos Film (Moscou), Stanislav Dorochenkov (LYNCÆI), Gaëlle Jones, Perspective Films (Paris) , Nicolas Gerber, Objet Direct (Marseille), Christian Gerber, Studio Feedback, Manneville-La-Pipard.


LES YEUX REMPLIS DE NUIT de Marie Alberto Jean-Jacques

PREMIÈRE MONDIALE FID MARSEILLE 2021 - AUTRES JOYAUX

affiche ©2021 Gaël Etienne


BEAUTIFUL MONSTERS de Keja Ho Kramer

PREMIÈRE MONDIALE COTÉ COURTS PANTIN 2021

How does one begin to define a relationship to our mother … for that
matter death. The former changes our relationship to everything and
the latter happens to us all. Who is my mother & what is our
relationship ? Erika, my mother, asked me to make a film with her
about this, and I'm still not quite sure why (I'm still trying to
figure it out). Beautiful Monsters is the result.

with Erika Kramer & Keja Ho Kramer

Image Keja Ho Kramer

Sound Nicolas Gerber

productions Kramer Ink & Objet Direct


WATER WITH OUT WATER de Nicolas Gerber

Après la brûlure, parti 2 mois et quelques jours (mars / mai 2019) à travers les Alpes et les
Carpates à la recherche de sources d’eau - écritures géopoétiques / écosophiques - Visions
utopiques d’une Europe en marges des plaines ou comment les sources peuvent être en phase, les
peuples et cultures, les langues (dialectes) et libertés. Cette dérive de 1500km m’amène à cet
essai.

Ces notes et aquarelles débutent le 24 mars 2019, Marseille, Paris, Zürich, de la source de l’Inn au col de Maloja, Haute-Engadine en suivant le cours d’eau jusqu’à Innsbruck, puis remonter la Sill vers Bressanone et la Rienza vers Dobbiaco - traversée des Dolomites jusqu’à Cortina. Suivre des rivières et fleuves vers Trieste. De là, monter sur le plateau Est par le Carst vers Lubjana et à nouveau au Nord jusqu’à Ratec?e, retourner encore plus dans le Nord à travers les Monts en passant par Bad Gastein - longer la nouvelle source, retrouver l’Inn jusque dans la plaine de Salzbourg. De là, assister aux confluences de l’Inn, du Danube et de l’Ilz à Passau. De cette
fin de route, aller dans les Carpates Orientales - les montagnes de Rodna par le Col de Setref, s’orienter vers le Sud par les crêtes et le chemin des ours. Là, se perdre dans la source de la Repedea - en phase en soi.

Image et son Nicolas Gerber

Productions Objet Direct

> logo od 2000X500

> logo kna 4000